Test du SmartJoypad III

 

BIENVENUE SUR CE SITE !

 

Magazine informatique spécialisé stokage et high tech

Actualités informatique

Téléchargement
de logiciels gratuits

Forums de discussions

Derniers articles

Test de matériels et de logiciels

Imation Nano Flash Drive 1Go

Solutions pour éradiquer les spywares

Comparatif de clés usb 4Go

Préview de Nero 8
 

C'est quoi le dégroupage ?    
11-10-2006

Le dégroupage est une opération technique qui permet l'ouverture du réseau téléphonique local à la concurrence. En effet, les opérateurs tiers ne disposent pas de la boucle locale, qui appartient à France Telecom. Le dégroupage permet aux opérateurs tiers d'accéder à cette boucle locale, soit en partie par le biais du dégroupage partiel, soit en totalité par le biais du dégroupage total.

La loi oblige (en France, et dans l'Union) en effet l'opérateur historique à fournir un accès dégroupé à la boucle locale aux opérateurs alternatifs.

De ce fait, les opérateurs tiers ne sont pas tenus d'investir dans cette partie du réseau, qui va du central téléphonique à la prise de l'utilisateur. La force de l'opérateur historique a toujours été l'étendue de son réseau : en effet, l'installation d'une boucle locale est certainement beaucoup plus rentable en plein cœur de Paris que dans certaines zones géographiques plus reculées.

L'opérateur historique est rémunéré pour l'entretien de la boucle locale, mais pas pour l'amortissement de ses investissements. Ce qui explique que de nouvelles technologies – pourtant intéressantes et parfaitement au point – n'arrivent pas à sortir du territoire de l'Île-de-France. Exit donc dans les petites agglomérations la Boucle Locale Radio, le Courant Porteur en Ligne ou la fibre optique...


Le dégroupage partiel

L'utilisateur est toujours client de l'opérateur historique et continue d'utiliser sa ligne sur le réseau téléphonique commuté. Il continue par conséquent à payer son abonnement téléphonique auprès de France Telecom (15€) et continue de bénéficier de de tous les services à sa ligne téléphonique classique).

Toutes les données voix passent par le réseau de France Telecom. Les données DATA passent par le réseau de l'opérateur tiers. En France, les appareils utilisant les technologies DATA bas débit (télécopie, Minitel, accès Internet bas débit) peuvent toujours être utilisées par le client.


Le dégroupage total

L'utilisateur n'est plus client de l'opérateur historique. Il ne paie plus d'abonnement à France France qui est rémunéré directement par l'opérateur tiers pour l'entretien de la ligne.

Toutes les données voix passent par le réseau de l'opérateur tiers via la technologie VoIP. Les données DATA passent également par ce réseau. Les appareils utilisant les technologies DATA bas débit ne peuvent plus être utilisées par le client. Malgré tout, certaines expériences ont montré que certains FAX étaient compatibles avec la VoIP, très utilisée dans le cas d'un dégroupage total. L'utilisateur peut conserver son numéro de téléphone s'il le souhaite grâce à la portabilité du numéro.

Source : Choisir-son-adsl.fr

 



Comparatif de graveurs DVD 4x